Gérer l’usage des écrans sans conflit

Des tickets pour les écrans !

Un super truc trouvé sur le super blog de Maëliane.

Enfants écrans« Face à un jeu :
Quand il n’y arrive pas : il s’énerve et fini par pleurer.
Quand on ne peut pas lui passer un niveau : il s’énerve et fini par pleurer,
Quand on lui demande d’arrêter le jeu : il s’énerve et fini par pleurer.
Quand on ne peut pas venir lui changer de jeu sur le champs : il s’énerve et fini par pleurer. »

 

Un super truc pour arriver à gérer l’usage des écrans dans la maison et développer l’autonomie de l’enfant !
Bravo ! Avant de vous donner le truc je voudrais vous parler de ce que :

 Je n’ai pas aimé dans l’article :

Un ton et des étiquettes…

« un état pareil pour une simple console de jeu, ça n’était plus possible » : heu oui un enfant de 5 ans exprime aussi bien sa joie que sa colère de manière démonstrative : c’est normal. Pour lui (qui vit au présent) ce n’est pas juste une simple console.

« Ne pas gérer ses émotions » : à 5ans me semble normal…  Pour la colère de Saint-André (coach Rugby), nous pourrions dire que ce monsieur ne sait pas gérer ses émotions… Moi même souvent, je ne sais pas bien gérer mes émotions. J’ai un fils (4 ans) qui fait des colères importante et pour son age je trouve qu’il gère drôlement bien ses émotions.  #étiquettedangereuse 😉

Décalages :

Être surpris que son enfant de 5 ans finisse par s’énerver, pleurer face à un écran, m’étonne. Mettre 30mn son enfant devant l’écran le lobotomise, que son réservoir affectif soit ensuite à vide est normal. La solution : à 5 ans pas d’écrans.

Dans ce texte on parle aussi de maîtrise des émotions. Apprendre à gérer ses émotions ce n’est pas les maîtriser. Bien gérer ses émotions c’est apprendre à les exprimer. Ici Véronique Fayet exprime son immense colère. Belle gestion.

 

Mais ces détails qui me sont important, n’empêche pas ce truc et son explication détaillé d’être super pertinent.

Limite de temps :

Je trouve que le truc de Maëliane est bien. Je vous laisse ajuster les temps de permission à votre juste réflexion.
Pour moi, à 5 ans, 20mn par jour me semble un maximum pour la journée. et 3 fois 20mn par semaine me semble une bonne quantité, je crois que j’essayerais comme ça.

« Gerer l’usage des écrans sans conflits »

 

 

Publié dans Non classé
2 commentaires pour “Gérer l’usage des écrans sans conflit
  1. Lauriane dit :

    Bonjour,

    Je me permets ce commentaire pour répondre à vos remarques. J’aime la critique quand elle est constructive, les échanges permettent d’avancer. ^^

    En ce qui concerne la gestion des émotions, il est évident que mon billet n’avait pas pour but de blâmer le fait que mon fils, du haut de ses 5 ans ne saches pas canaliser sa frustration/colère mais bien au contraire de mettre la lumière sur le fait que sa (grande) attirance pour les écrans n’est pas compatible avec la maturité émotionnelle d’un enfant de son âge.

    Je partage votre avis, les émotions à 5 ans, c’est compliqué. Les émotions sont une des choses les plus difficiles à apprendre/comprendre et même pour nous, adultes, ça n’est pas toujours évident de composer avec nos ressentis, moi la 1ère d’ailleurs!lol

    D’où l’intérêt pour moi d’avoir mis en place ce système. Parce que si 30 min vous semble trop long (et pour d’autres trop court d’ailleurs, je suis d’accord avec vous que la durée relève des avis de chacun), je vous assure que c’est bien en dessous de ce qu’il le souhaiterait! ^^

    Surtout, cette méthode pose les limites dont un enfant à besoin à mon sens. Il connait les règles et donc anticipe ses frustrations. Cela ne l’empêche pas de les ressentir mais se sentir encadrer par des limites posées clairement (et acceptées) l’aide à « prévoir » cette frustration. L’idée n’est donc pas de « conter » ses émotions, mais de les « encadrer/accompagner ».

    En espérant vous avoir éclairé sur mes intentions, merci pour votre billet. Belle journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dans les archives